CANAPE VERT

Publié le par Ghislain

Sur mon canapé vert

Au bord d’un ruisseau clair

Une fleur dans le nez

Je contemplais le ciel

Qui ce jour était bel

Et bien mal fagoté !

 

Il pleuvait sur mon corps

Dans mon cœur c’était mort

Que les larmes tombaient,

Je mourrais lentement

Pourtant tranquillement

Le ruisseau s’écoulait.

 

Sur mon canapé vert

Auprès d’un arbre fier

Un serpent à mon pied

Je pensais soleil

Qui m’inondait la veille

Et qui m’avait quitté.

 

Il pleuvait sur mon sort

Et mon cœur était mort

A peu de choses près

Quand tout soudainement

Le portable tremblant

Ma femme s’excusait.

 

Sur mon canapé vert

Naturel monastère

Un pardon dans le nez

Ma chère est revenue

Je n’étais plus cocu

Tout juste un peu trempé.

 

Il pleuvait sur mon corps

Mais mon cœur était fort

Heureux comme jamais

Et fi du mauvais temps

Je dansais amplement

Dans ma tête emportée.

 

Sur mon canapé vert

Au bord d’un ruisseau clair

Une fleur dans le nez

Je contemplais les cieux

Qui redevinrent bleus

A peu de choses près

Publié dans Chanson

Commenter cet article

Muriel Angel uane 22/10/2009 18:31


que de mots et phrases de belle poèsie.


angel-uane93 13/04/2009 19:28

trés belle poésie et je te souhaite une trés bonne fin de soiré de pâque bise a bientôt.

muriel93 04/08/2008 17:44

que je suis remplie de plaisir de te lire a chaque fois vraiment trés trés beaux bise A Plus Amicalement!

sam, l'enfant taré 07/07/2008 12:37

superbe et me rapellant certains passages de ma vie lol !!! @ bientôt

Martine 05/07/2008 20:12

Je suis contente de voir que tu reviens... avec ce si beau poème. Bises